Journée internationale des femmes – 8 mars 2010

Calendrier des actions partout au Québec

En mars 2010, partout dans le monde, il y aura des actions pour marquer le lancement de la Marche mondiale des femmes 2010.  Au Québec, c’est 112 actions qui se dérouleront dans TOUTES les régions du Québec.

Ces actions répondent à l’appel de la Marche mondiale des femmes qui, pour la troisième fois de son histoire, invite les femmes du monde à l’action entre le 8 mars et le 17 octobre 2010 sous la bannière « Tant que toutes les femmes ne seront pas libres, nous serons en marche! ».

Consultez ou téléchargez le calendrier recensant toutes ces actions au Québec en format pdf ou en format word

Nous, féministes du Québec de tous âges, de toutes les régions et issues d’une grande diversité d’organisations et de tendances politiques, reprenons pour 2010 le flambeau des luttes solidaires de la Marche mondiale des femmes.

Parce qu’En 2010, ça va marcher!


Participez au lancement national de la Marche mondiale des femmes

En 2010, ça va marcher!

Rendez-vous le 7 mars à 13h au Square Phillips

2010 sonne la troisième année de marche pour des milliers de femmes dans le monde! Nos souliers sont de plus en plus usés, mais nous n’arrêterons pas de marcher puisque « Tant que toutes les femmes ne seront pas libres, nous serons en marche! »

Le contexte sociopolitique actuel est inquiétant, et c’est pourquoi les femmes de partout au Québec ont décidé de marcher afin d’exprimer leur indignation, leur colère et leur ras-le-bol. Dans un contexte où les gouvernements introduisent, parfois directement, souvent insidieusement, une façon de voir le monde qui nous apparaît foncièrement inégalitaire, sexiste et injuste, l’heure est venue pour une grande mobilisation afin d’exprimer notre ras-le-bol et de proposer autre chose! Le lancement national de la troisième année d’actions de la Marche mondiale sera l’occasion de dévoiler les revendications québécoises 2010. Féministes et alliés de toutes provenances, l’heure est venue de rechausser vos souliers! Parce qu’en 2010 : ÇA VA MARCHER!

Le lancement national de la Marche mondiale des femmes coïncide avec la Journée internationale des femmes et aura lieu à Montréal le 7 mars prochain. Toutes et tous sont invités à se joindre à cette action-surprise! Rendez-vous à 13H00 au Square Phillips (angle des rues Ste-Catherine et Union, métro Mc Gill). Des lancements régionaux ont lieu dans toutes les régions du Québec (et même ailleurs au Canada!) le 8 mars ou autour du 8 mars. Vous retrouverez le calendrier recensant toutes ces actions sur le site web de la FFQ. Le mouvement des femmes regorge de fougue en cette année de marche!

Visionnez la vidéo

Les outils du 8 mars 2010 à télécharger:

S.V.P. Lire les conditions d’utilisation avant de télécharger le visuel

L’affiche du 8 mars 2010

L’autocollant du 8 mars 2010

Le flyer de mobilisation pour le 7 mars 2010

On parle du lancement de la marche en Montérégie

Journée internationale des femmes : En 2010, ça va marcher !

Le Reflet – 26 février 2010

Communautaire > Événements

Dans le cadre de la Journée internationale des femmes, des féministes de partout au Québec se mobilisent et organisent des actions sur le thème En 2010, ça va marcher ! [Lire la suite…]

Visitez le site international de la MMF

Le Site web de la Troisième Action Internationale de la Marche Mondiale de Femmes, est maintenant en ligne, accessible aux adresses: www.mmf2010.info ( français), www.mmm2010.info (espagnol) ou www.wmw2010.info (anglais). Dans cet espace, sont disponibles les détails sur les actions qui vont être menées dans les pays, les régions (Asie, Europe et Amériques) et aussi sur la mobilisation de clôture au Sud Kivu dans la République démocratique du Congo (en Afrique).

Le site contient également des informations sur comment participer des actions, ainsi que tous les documents de diffusion disponibles en plusieurs langues (autocollants, dépliants, affiches, livres, vidéo) et des textes sur les quatre champs d’action.

En solidarité féministe,

Eve-Marie Lacasse

Bâtir un monde de paix

La Table de concertation des groupes de femmes de la Gaspésie et des Îles vous offre cet outil d’animation!

Cela fera bientôt trois ans que les artisanes de l’outil Bâtir un monde paix, Outil de réflexion sur la guerre et la paix travaillent ardemment à présenter les enjeux si complexes de la guerre, de la militarisation et de la paix dans le monde. Le champ d’action « Paix et démilitarisation » de la Marche mondiale des femmes 2010 les a grandement interpellées et a guidé la production de cet outil.

Téléchargez au : www.femmesgim.qc.ca

Besoin d’aide pour une action le 7 mars

Marche mondiale des femmes

Bonjour à vous toutes!

Je suis la nouvelle responsable à la mobilisation à la Fédération des femmes du Québec et je fais appel à vous pour nous aider à faire du lancement national de la Marche mondiale des femmes un succès le 7 MARS prochain!

Si vous aviez déjà prévu d’être présente, il ne suffit que d’un pas de plus pour vous retrouver DANS l’action!!!

Pour la réalisation de cette marche suivie d’une action surprise, nous sommes à la recherche :

(Vous verrez, nos besoins sont très variés, vous allez probablement vous reconnaître dans l’un d’eux!)

  • De quelques personnes pour distribuer des tracts
  • De deux filles pour scander les slogans
  • De batucadeuses (genre de band de manifestation, inspiré des féministes brésiliennes, où les femmes jouent du tambour sur du matériel recyclé  pour faire du bruit lors de l’action et pour rythmer les slogans)
  • D’une ou deux joueuses de trompette ou autre instrument
  • De personnes qui assumeront le service d’ordre
  • Des filles intéressées à prendre une part active à l’action surprise (détails suivront pour les intéressées)

Alors, ça vous tente ? Faites-moi signe : par courriel ou par téléphone et laissez-moi votre nom, coordonnées pour vous rejoindre, et le type d’implication qui vous intéresse !

Sentiment de fierté et de solidarité garantis !

Vous trouverez en pièce jointe un tract recto verso avec plus d’informations sur l’action (et les détails du lieu de rendez-vous ci-bas). Aussi, si vous n’êtes pas disponibles le 7 mars ou pas prêtes à « plonger », réfléchissez-y tout de même puisque je vous relancerai bientôt afin de constituer une « banque » de militantes pour nos multiples actions !

Parce qu’ensembles, nous sommes plus fortes !

Solidairement,

Isabelle Langlois

Pas de consensus sur la hausse des frais de scolarité!

Montréal, le 11 février – La Coalition contre la tarification et la privatisation des services publics dénonce la décision du gouvernement libéral d’envisager une augmentation supplémentaire des frais de scolarité au niveau universitaire.

La coalition, qui regroupe 59 organisations issues du milieu syndical, communautaire, féministe, écologiste et étudiant, réfute la déclaration de la ministre Michelle Courchesne. « C’est faux de dire qu’il y a un consensus sur la question de la hausse des droits de scolarité. Cela vaut autant pour l’éducation que pour toute tarification des services publics », s’indigne Alexa Conradi, présidente de la Fédération des femmes du Québec.

« La hausse constante des frais de scolarité est une violation du droit à l’éducation. Alors que le Québec a entériné le Pacte international des droits économiques, sociaux et culturels, ne devrions-nous pas tendre plutôt vers la direction inverse, c’est-à-dire vers la gratuité scolaire? », s’interroge Nicole Filion, coordonnatrice de la Ligue des droits et libertés.

Déjà en 2007, une étude du gouvernement affirmait qu’entre 6000 et 13 000 étudiant-e-s seraient exclu-e-s des bancs d’école suite au dégel des frais de scolarité par le gouvernement libéral d’ici 2012. Les frais de scolarité se traduisent par une augmentation de l’endettement étudiant et des heures de travail salarié. Ceux-ci constituent autant d’obstacles à l’accessibilité et à la qualité de l’éducation. « L’annonce faite aujourd’hui prouve une fois de plus le mépris du gouvernement pour l’accessibilité aux études! « , s’exclame Christian Pépin, secrétaire à la coordination de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ).

« La question des frais de scolarité est une illustration concrète des effets qu’une tarification va avoir sur l’accessibilité aux services publics. Pourquoi le gouvernement refuse-t-il encore aujourd’hui d’envisager des alternatives allant dans le sens d’une fiscalité plus progressive et d’une contribution plus juste des contribuables à revenu élevé et des grandes entreprises? » conclut François Saillant, coordonnateur du FRAPRU.

Renseignements: Anne-Marie Provost, relations médias pour la coalition, (514) 882-8726

Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée

Montréal, lundi le 19 octobre 2009 –  La Fédération des femmes du Québec (FFQ) salue la volonté de l’industrie de la mode et des médias de favoriser une image corporelle saine et diversifiée des femmes, en signant la nouvelle Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée. L’adoption d’une telle Charte découle d’une reconnaissance de l’effet toxique sur les individus et la société de ne proposer, aux femmes et aux hommes, qu’un modèle unique de la beauté féminine.

Toutefois, le caractère strictement volontaire de l’application de la Charte nous laisse sceptiques quant à son influence réelle dans les pratiques. Il suffit de voir l’exemple de l’industrie des boissons alcoolisées, qui évolue depuis des années sur une base volontaire, pour se rendre compte du peu de volonté concrétisée dans les faits pour contrer les stéréotypes sexuels et sexistes. Dans un tel contexte, nous sommes d’avis que nous aurons à réclamer une législation en matière de publicité sexiste, dans un avenir pas très lointain.

Renseignements: Stéfany Ranger, LCOM Communication, (514) 393-3178, 1-877-393-3178, cell. (514) 679-7583.

Source: Fédération des femmes du Québec

Rapport d’activité 2007-2008

Présentation du rapport par le conseil d’administration

Les membres du conseil d’administration de la Fédération des femmes du Québec (FFQ) sont heureuses de présenter, aux membres réunies en assemblée générale, le rapport d’activités pour l’année 2007-2008, une année marquée par la reconnaissance du rôle de la FFQ. En effet, la FFQ agit à titre de porte-parole dans la défense des droits des femmes, mais également au nom de différents mouvements sociaux, non seulement des groupes de femmes, mais aussi des organismes communautaires mixtes et des organisations syndicales. Cela s’est traduit par une visibilité médiatique accrue au cours de la dernière année. La FFQ est de plus en plus sollicitée et ses orientations et prises de position féministes et sociales sont de mieux en mieux connues dans la société québécoise.

Téléchargez le document pour lire la suite…